Origine et aventure en cours

"La Buissonnière" est née de la rencontre de personnes autour de temps de création (petites formes d’art vivant), de fabriques (affiches, carterie), d’échanges de pratiques, de partage et d’expérimentations autour des accompagnements en création.

Le projet de l’association s’appuie sur un lieu en cœur de village, les anciennes salles de classe de l’école communale, espace ouvert sur la nature.
Cet espace désaffecté depuis les années 90 est resté quasiment dans son état d’origine. Cela lui confère un certain charme bien qu’on y ait souvent trop chaud ou bien froid, du fait qu’il ne bénéficie d’aucune isolation.
Il a été investi de 2000 à 2014 par une première association "Art Enfance", proposant des ateliers créatifs. Puis, il a été délaissé et Jacqueline Caulet, conseillère municipale et médiatrice artistique a lancé le projet d’en faire un atelier dédié aux pratiques artistiques.

Quelques repères

En 2016 et 2017, premières rencontres autour de la création de petites formes contées et dessinées en direct.

En 2018, en accord avec la municipalité, les premiers chantiers participatifs bénévoles de remise en état de la salle sont organisés. Un état des lieux est fait et la commune décide de remettre le bâti en état de sécurité (à cause d’un retrait du terrain et d’un tassement différentiel, le bâtiment s’est fissuré et la chape du couloir est partiellement descendue de quelques centimètres.)

Le lieu prend, en référence à l’école, le nom de "La Buissonnière".

En 2019, des chantiers bénévoles se poursuivent : tri et recyclage de ce qui est entreposé, rafraîchissement des peintures des murs, installation de paravents, restauration du mobilier, restauration partielle des stores. Équipement ménager, électroménager, outillage.

En 2020 ont lieu des ateliers d’impression artisanale en tampographie et sérigraphie (affiches du festival « Le Boucan des arts ») et le premier accueil en résidence sur deux jours, d’une élève de l’ENSAD Paris qui prépare une performance.

En 2021, les activités se mettent en place ponctuellement :
• août 2021 Résidence d’une semaine de l’artiste Guillaume Querré
• juin 2021 Atelier impression tampographie et sérigraphie d’affiches sur le thème empreintes, exposées dans le cadre du festival du Boucan des arts.
Avec des habitants, des artistes du territoire, des étudiant·e·s.
• juin 2021 Atelier carterie
• juin 2021 Chantiers participatifs d’aménagement du lieu. Visite d’un acousticien
• mai 2021 Atelier étalonnage sérigraphie
• mai 2021 Rencontres-échanges autour du projet associatif
• fev 2021 Suivi chantier couloir
• janv 2021 Présentation/validation au budget communal du projet aménagement atelier
• création d’un coin bibliothèque / documenthèque et jeux de société, jeux de construction.

2022 est l’année de la création officielle de l’association "La Buissonnière", de la rédaction de son projet et de ses statuts et de la signature d’une convention de mise à disposition par la commune.
L’atelier "La Buissonnière" accueille alors plusieurs évènements :
Un stage de fabrication de peintures naturelles proposé par l’association du plasticien Samuel Gatouillat, "Les Mains Sachantes".
Des liens se créent avec "L’Arbre à Plumes", association basée au Grand-Lucé. (7 mai 2022 Journée re-créative « Passerelle ». 12 juin et 8 octobre 2022 "Journée Buissonnière" (marche en nature /repas partagé et création – peinture – collage).

Un chantier participatif permet de remettre en jeu les 16 fenêtres de l’atelier.

Pour fêter la naissance de l’association, une journée "art en partage" est organisée en partenariat avec trois associations du territoire :
Maison Rose Carrée (Vancé), jeune création théâtrale
L’Arbre à Plumes (Le Grand-Lucé), lecture, écriture, poésie
Les Mains Sachantes (Sainte-Osmane), fresque participative en argiles
L’artiste peintre franco-libanaise Joëlle Dagher est accueillie en résidence (du 3 au 15 juillet 2022) et son travail de sortie de résidence est partagé à cette occasion. Les élu·e·s du territoire soutiennent le projet en répondant présents à cette invitation / inauguration.

L’artiste Guillaume Querré vient dessiner à l’atelier pendant un mois et propose un atelier-rencontre (oct. 2022).

À partir de septembre 2022, des temps d’atelier partagé sont ouverts tous les quinze jours autour de la gravure sur carton aluminisé, temps ouverts par Jacqueline Caulet.

2023

Les ateliers partagés bi-mensuels se poursuivent.

Catherine Thein, psycho-pédagogue certifiée "enfance et musique", et adhérente de l’association, propose des temps créatifs auprès des jeunes enfants de la Maison d’Assistantes Maternelle du village.

L’atelier accueille les membres de L’Arbre à Plumes et son intervenante Emmanuèle Gabrièle sur des temps d’accompagnements ou de restitution de ses ateliers d’écriture.

Et demain ?

L’association "La Buissonnière" va rédiger une charte (actuellement en cours de rédaction)
pour préciser les valeurs qui sous-tendent ses actions.

La rédaction d’un règlement intérieur pour l’atelier est aussi en cours pour faciliter le partage du lieu.

L’atelier n’étant pas isolé, il y fait froid en hiver et chaud en été. Pour l’instant, l’activité y est saisonnière, d’avril à novembre.
L’isolation du lieu permettrait la mise en place d’activités au long de l’année, une meilleure conservation des papiers, réalisations, œuvres et matériaux sensibles aux variations de températures. Vous avez dit températures ?… Réflexions en cours, à suivre...

Le bureau buissonnier

Jacqueline Caulet, médiatrice artistique
Franck Caulier, créateur volume
Jean-Michel Genevaux, enseignant chercheur